[:hr]Priča o zvuku[:en]The Story About Sound[:fr]Histoire du son[:]

[:hr]Suvremenije tehnologije u službi najmlađe publike[:fr]La technologie de pointe au service des plus petits[:]

[:hr]Mala scena jedino je hrvatsko kazalište koje već cijelo desetljeće producira predstave za najmlađu publiku, onu u dobi od 1.5 do 5 godina. U tom su ciklusu dosad nastale predstave ‘Priča o oblaku‘, ‘Priča o kotaču‘, ‘Priča o svjetlu‘ i ‘Priča o vodi‘, a od 13. veljače 2014., pridružila im se i – ‘Priča o zvuku‘, kolektiva SKROZ.

SKROZ, naime, u svojim radovima zvuk tretira kao samostalno izražajno sredstvo, bez obzira na to je li riječ o visokotehnološkim projektima poput njihova ‘@BetaSkroz’, o glazbeno-scenskim atrakcijama poput ‘Šuma, drvo, skoro, skroz‘ ili minimalističkim predstavama za djecu poput ‘Zlatne koke’ ili ‘Lasice na tavanu’.

Predstavi ‘Priča o zvuku’, prethodilo je višemjesečno međunarodno istraživanje u koje su Mala scena & SKROZ uključili brojne stručnjake različitih disciplina, kako bi ispitali, ali i potencijalno pomaknuli granice percepcije zvuka i povezanosti iste s drugim osjetilima, te kognitivnim i emocionalnim razvojem u najmlađe publike.

Zahvaljujući tome po prvi će put u kazalištu biti korištena pionirska tehnologija Modularnih glazbenih objekata najglasovitijeg europskog centra za audiovizualna istraživanja – francuskog IRCAM-a (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique). Njezino povezivanje sa baštinom utemeljitelja SUVAG-a, Petra Guberine, omogućili su pak tehnološki partner AVC i podrška Francuskog instituta u Zagrebu.

[:en]Mala Scena is the only theatre in Croatia which has been producing Early Years shows on a regular basis. For over a decade they have been creating theatrical experiences aimed at children from 18 months to 5 years of age, including: The Story About Cloud, The Story About Wheel, The Story About Light and The Story About Water.

For the latest addition to the The Story About… series, The Story About Sound, Mala Scena partnered up with the creative collective SKROZ, consisiting of French-Croatian audio artist Vedran Peternel and Croatian director Nora Krstulovic. They are well known for the use of sound as an autonomous expressive device, both in their high-tech projects such as @BetaSkroz as well as in children’s theatre shows such as Golden Hen or Weasel In The Attic.

The preparations for The Story About Sound included several months of research with the team of international multidisciplinary professionals observing, as well as challenging the levels of sound perception: their connection with other senses as well as with cognitive and emotional development of the youngest audiences.

As a result, The Story About Sound is the first performing arts project ever using revolutionary Modular Musical Objects technology developed by famous French research institute IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique) as well as the Verbotonal method theory by Croatian scientist and founder of SUVAG, Petar Guberina.

For an unborn baby sound is the first perception of the outer world through its mother’s womb. A baby’s cry is the sound of its first arrival into this world. Newborns recognise their mother’s voice, which soothes them.  At the age of three months they start getting excited by the familiar sounds such as bathwater running, footsteps, etc. At the same time, babies start to recognise and locate from where the sounds are coming and their spatiality, whilst the visual perception of space develops at a later stage.

Despite all this, current developmental and educational trends give little space to nurturing and developing our perception of sound, barring listening to music and stories.

Sound however, is far more complex than that.

It transcends geographical area and language, and paints pictures far richer and more memorable than words, images or television screen.

The association that the sounds (including the harmonious and organised sequence better known as music) produce with the listener are far more diverse than any image, word or movement. This is exactly what The Story About Sound explores by using a plethora of sounds: those familiar to children, such as nature sounds, melodies and rhythms, as well as abstract and synthetic sounds.

The Story About Sound aims to be one of the first lessons in the skill of listening: to our immediate surroundings, the ones we recognise and the ones that are new, as well as to our own selves.[:fr]Mala scena est le seul théâtre en Croatie a produire des pièces pour le plus jeune public, celui de 1.5 a 5 ans, depuis plus de dix ans. Dans cette série figurent deja les pièces Histoire du nuage, Histoire de la roue, Histoire de la lumière et Histoire de leau. Depuis février 2014. elles ont été rejointes par Histoire du son.

‘Histoire du son’ est également le plus grand défi dans la série des ‘Histoire de…’, car – a la différence des histoires précédentes – elle traite d’un sujet qui n’a pas d’apparence matérielle visible ni universellement reconnaissable.

C’est la raison pour la quelle le théâtre Mala scena a confié la réalisation de ce projet au collectif SKROZ, constitué par le musicien et concepteur sonore franco-croate Vedran Peternel et la metteur en scène croate Nora Krstulović.

En effet, SKROZ traite le son comme un moyen d’expression indépendant, qu’il s’agisse de projets basés sur la technologie de pointe comme la performance multi-media @BetaSkroz, d’attractions scéniques musicales comme Forrest, timber, hardly, quite ou de pièces pour enfants ultra minimalistes comme La poule aux oeufs dor et La Belette entrée dans un grenier.

La réalisation de ‘Histoire du son’ a été précédée par plusieurs mois de recherches impliquant de nombreux spécialistes de disciplines diverses, afin de questionner, mais aussi repousser les limites de la perception sonore, de sa connexion avec les autres sens, ainsi qu’avec le développement cognitif et émotionnel des plus petits.

Il en résulte la première application au théâtre des Objets musicaux modulaires, développés par les équipes de l’IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique). La connexion de cette technologie de pointe avec l’héritage de Petar Guberina, fondateur de SUVAG (Système Universel Verbo-tonal d’Audition Guberina) centre mondial pour le développement et la formation au système verbo-tonal, a pu être réalisée grâce au soutien de l’Institut Francais de Zagreb.

L’objectif des auteurs étant que cette pièce, minimaliste mais expressive, puisse communiquer aussi bien avec les enfants n’ayant aucun problème d’audition ou de vision, qu’avec ceux souffrant de troubles auditifs ou visuels.

Le son est la première expérience du monde extérieur que les enfants perçoivent encore dans le ventre de leur mère, de même que le son des pleurs du nouveau né est le premier signe de son arrivée au monde. A peine nés, les enfants reconnaissent et se calment au son de la voie de leur mère. A trois mois, les sons familiers (les pas, l’eau dans la baignoire, etc) provoquent une évidente excitation. A la même période, les enfants commencent a reconnaître et percevoir les sources sonores et leur provenance, la spatialisation, alors que la perception visuelle de ce même espace ne se réalise que bien plus tard.

Mais malgré tout cela, l’éducation contemporaine n’accorde a la perception sonore, ainsi qu’a l’art d’écouter, très peu d’attention, sauf quand il s’agit de la musique ou bien – des histoires.

Le son, cependant, est beaucoup plus que cela.

Les associations provoquées par les sons (dans le sens le plus large du mot, incluant leur suite harmoniquement organisée – la musique) sont beaucoup plus diversifiées que cela n’est le cas avec n’importe quelle représentation par l’image, par les mots et/ou par le mouvement. Les sons peuvent ‘raconter’ indépendamment du langage ou du territoire géographique, avec des images incomparablement plus vivantes et spectaculaires de celles produites par les mots ou par l’image (de la télévision).

C’est précisément ce qu’essaye de prouver ‘Histoire du son’, utilisant des sons divers – ceux connus des enfants, tels que les sons concrets (nature, maison, ville), en passant par des mélodies et des rythmes, jusqu’au sons abstraits, crées artificiellement.

Les auteurs espèrent que ‘Histoire du son’ sera une des premières leçons de l’habileté qui nous est a tous nécessaire – celle d’écouter. Le monde qui nous entoure, les autres et les différents, mais aussi nous même.

La pièce a pu être réalisée grâce au soutien du Ministère de la culture, de l’éducation et du sport croate, de la ville de Zagreb et de l’Institut français a Zagreb. [:]